LES BOUVIER-BERNOIS DU HARAS DE LA VERGNE

Classé encore en 2016 meilleur élevage Français ,notre élevage remet en jeu ce titre pour la 13 ème année consécutive !!!!...Tous nos reproducteurs sont testés histiocytose et dysplasie hanches et coudes / Venez découvrir nos grands évènements dans la rubrique "NEWS"

Veuillez installer Flash et activer Javascript dans votre navigateur.

NOS CONSEILS :

Je voulais que ce chapitre soit le plus complet possible, que mon site ne soit pas qu’un lien commercial pour vendre mes chiots. Ainsi les novices, clients ou non, pourront trouver des renseignements qui, je le souhaite, leur seront précieux.

Choix de la race | Choix du sexe | Choix de l'élevage | Choix du chiot | Le jour de l'arrivée | La propreté | Le sommeil | La socialisation | L'absenceLa punition | La croissance | La toilette | La marche en laisse | Les vaccins, les vermifuges | Les chaleurs | La confirmation, les expositions | L'alimentation |

• Le jour de l’arrivée

Si vous pouvez venir accompagner, c’est mieux : le passager pourra s’occuper du bébé le temps du voyage. Prévoyez une serviette de toilette, de l’essuie-tout, une gamelle, de l’eau, une petite laisse et un collier. Pendant le trajet, arrêtez-vous toutes les 2 heures pour les petits besoins, proposez de l’eau mais pas de nourriture.

Il est bien que le chiot arrive dans sa nouvelle famille pendant la journée. Il aura ainsi le temps de visiter et de s’habituer à son nouvel environnement avant d’être couché. Si vous pouvez prendre quelques jours de congé ou au moins le week-end pour son arrivée, c’est l’idéal.
En quittant l’élevage, votre chiot subit un stress, alors soyez patients, ne le présentez pas tout de suite à toute la famille, aux amis, aux voisins, et au boulanger …

Pour un bon démarrage il faut du calme à votre bébé : évitez aspirateur, sèche-cheveux, tondeuse à gazon, portes qui claquent, enfants qui crient en voulant attraper le bébé, pas de bain même s’il a été un peu malade pendant la route. Proposez à l’arrivée de l’eau mais respectez les horaires normaux pour la nourriture, même s’il a sauté un repas pendant la route. Ne soyez pas surpris s’il boude ses croquettes au démarrage.



Pour la première nuit, choisissez un endroit calme qu’il aura déjà découvert dans la journée, mettez-lui ses petites affaires. Vous pouvez laisser une lumière tamisée. La première nuit (peut-être même la suivante) est souvent difficile. Ne soyez pas trop proche de votre chiot en début de soirée, laissez-le trouver ses repères dans la pièce où il va dormir, allez vous coucher sans qu’il s’en aperçoive, fermez la porte de la pièce où il se trouve sans lui parler, comme si cela était tout à fait naturel. Même si cela paraît dur de l’entendre pleurer, résistez à l’envie d’aller le voir, sinon vous serez de corvée toutes les nuits….